Complément au sujet de MichelVegan intitulé : "Pollution océanique : du plastique dans l'assiette (À délaisser par les pesco-végés)"

J'ai vu il y a peu un docu assez sympa sur Arte parlant justement du cas des déchets plastiques dans les océans.

C'est assez controversé puisque la quantité immense que l'on est sensé y retrouvé a en fait presque totalement... DISPARU !

Alors bien sur on se dit que c'est organismes vivants qui les ont récupérés mais pour le moment les quantités retrouvées dans la macro faune (poisson etc) et même jusque la micro faune (unicellulaires notamment) ne permet pas d'expliquer cette concentration si basse !

On a trouvé des bactéries capables de dégrader le plastique (apport d'un Oxygène pour désolidariser les chaîne lourdes carbonées des plastiques) mais cela se fait tellement lentement que cela ne peut expliquer non plus cette baisse.

Donc sur les faits on a donc moins de plastique que prévu dans nos océans perso je me garderais bien de dire que c'est une bonne nouvelle parce que mine que rien où donc se trouvent t'elles aujourd'hui toutes ces mégatonnes de plastique ??? x)

Sinon il me semble que les quantités retrouvées chez les organismes que les Hommes consomment sont globalement en quantité négligeable par rapport aux normes de sécurités y compris pour les personnes s'en nourrissant régulièrement (bord de mer).

Le problème est une étude récente qui montre clairement le lien entre le développement de pathologies tels que des cancers chez des organismes aquatiques en présence d'une concentration en micro plastique plus importante.

Donc si nous n'avons pas à nous méfier plus que ça des effets direct sur nos organismes (pour les gens se nourrissant d'animaux marins) en revanche on peut s'inquiéter sur l'état de santé des individus et donc des populations en contact avec ces déchets.

Enfin quelque chose de plus alarmant est la découverte d'écosystèmes spécifiques aux plastiques à savoir une faune et une flore caractéristique sur des supports plastiques comprenant même de nouvelles symbioses et de nouvelles prédations observées ce qui est intéressant d'un point de vue environnementaliste mais qui est en revanche alarmante pour les autorités sanitaires.

Pourquoi ?

Parmi les organismes trouvés sur ces déchets qui parcourent des distances pouvant aller à l'échelle du globe et dans des directions aléatoires, eh bien on retrouve des pathogènes dangereux pour l'Homme et les d'autres espèces.

Un article assez intéressant en parlant ici :
http://www.beurk.com/dossiers/du-nouveau … ncton

Le lien vers le reportage d'Arte :
http://www.arte.tv/guide/fr/062231-000-A … tique