guido

  • Récence il y a moins d'un mois
Mode de vie:
Végétarisme (Ovo-Végétarisme) 
Je suis:
Homme 
Age:
65
Lieu de vie:
Saint-Laurent-du-Var, Provence-Alpes-Côte-dʿAzur, France
Département Zone:
06 - Alpes Maritimes 
Annonce:

Vegaia.com - Site de rencontre végétarien végan

Mon profil

Actuellement en ligne

Membre

Mode de vie:
Hygiénisme, Végétalisme
Je suis:
Homme
Age:
65
Statut:
Célibataire
Lieu de vie:
Saint-Laurent-du-Var, Provence-Alpes-Côte-dʿAzur, France
Département Zone:
06 - Alpes Maritimes, 13 - Bouches-du-Rhône, 83 - Var
Envie...:
d'une belle rencontre
Annonce:

J'ai toujours aimé les animaux et pendant mon adolescence j'avais déjà songé à devenir végétarien. Mais, c'était plus facile de manger comme tous ceux et celles qui m’entouraient., je suis allée à une conférence sur l'exploitation animal de Geoffrey Masson et monsieur Masson était venu pour discuter de son livre et du végétarisme. Cette conférence m'a ému et m'a fait réfléchir à une foule de choses que je n'avais pas sérieusement considérées depuis bien longtemps. J'ai réalisé que j'avais le pouvoir et le choix de ne pas contribuer à la souffrance de tous ces êtres vivants élevés pour la consommation humaine. Après cette conférence, j'ai acheté le livre de monsieur Masson et je suis végétarien depuis ce jour car j'avais enfin compris qu'il n'était nullement nécessaire pour l'homme de se nourrir de chair animale pour rester en vie et en santé. Depuis toujours, cela m'attriste de penser qu'on tuait des animaux pour se nourrir. Je me disais, qu'on n'avait pas le choix. Je pensais aussi qu'on évitait le plus possible de souffrances aux animaux élevés à cette fin. Quand j'ai ouvert les yeux sur la réalité, ce fut catastrophique. Je savais l'être humain capable du pire… et j'ai compris alors que je participais, sans le savoir, à ce pire… Et je ne parle pas de la vivisection ni de toutes les autres formes de brutalités gratuites infligées aux animaux.Pendant des années, j'ai consommé de la viande avec une mauvaise conscience inconfortable , mais pas plus. Puis, j'ai quitté la ville pour la campagne. Je crois que c'est en vivant plus près des animaux, en les regardant vivre que l'idée de les considérer comme de la nourriture potentielle m'est apparu aberrante. Je suis donc devenu vegan et je me suis senti plutôt en paix avec moi-même, avec mes chaussures en cuir, mes pulls en laine et mon goût immodéré pour les produits laitiers et les pâtisseries ! Enfin, pendant un temps seulement… et puis j’ai lu des articles sur l'élevage industriel, sur l'enfer que vivent les vaches laitières, les veaux, les poules… J’avais conclu un peu rapidement qu’étaler du beurre sur une tranche de pain était un acte assez innocent. .. Mais comment continuer à consommer des produits issus de tant de souffrance, de peur et de morts. , je suis un amoureux inconditionnel de l'âme animale car rien ne prouve que l'homme soit plus important qu'un papillon ou d'une vache et Je considère que le fait d’être devenu végétarien , ma plus grande réussite de ma vie. Je ne prétends pas sauver beaucoup d'animaux de l'abattoir, mais mon refus de manger de la viande ou produit provenant de la souffrance animale , est ma protestation contre la cruauté… pourquoi j’ai envie de vous parler des animaux, parce que il y a une énergie qui me pousse à le faire. Peut-être est-ce mon âme, peut-être est-ce le courant de vie des animaux qui circule autour de moi. Je ne sais pas, mais quoi qu'il en soit, je me laisse porter et j'écris ce qui vient à moi, ce que je ressens quand je pense à eux.J'aime les animaux depuis toujours. Je suis attirée par eux et, si la vie me le permettait,j’en aurais plein chez moi. Ils m'apportent tant d'amour chaque jour. Il me donne beaucoup leurs regards, par leurs attitudes, par leurs demandes de caresses et d'intérêt, par leurs amour sans condition, par leur douceur.C'est ce qui est attirant chez les animaux. Ils ne demandent qu'à être aimés. pas d'intérêt, ni de jugement , uniquement de l’amour.. Avec l'amour que nous transmettent les animaux, nous pouvons aussi le faire et garder cet échange du cœur en nous pour une situation intérieure de paix et de lumière.Que le monde serait beau si tous les hommes aimaient ainsi ! Que la terre serait belle si les hommes seraient contaminés de l'amour inconditionnel des animaux ! Bonheur sont ceux qui ressentent ce que transmettent nos animaux. Bonheur à ceux qui respectent nos amis comme ce peuple indien , des Bishnoïs ( découvrir ce peuple hindous sur YouTube) qui nous donnent une vraie leçon de la vie .
Pierre.0616301120.

Physique
Origine:
Europe